» Inscription » Mot de passe oublié

Les riverains du Clos du Buisson ne se sentent pas en sécurité

Les riverains du Clos du Buisson ne se sentent pas en sécurité

Actualité -

Cet été, ce sont des incivilités récurrentes (bruit, insultes, tirs de balles en plastique) qui sèment, à nouveau, un sentiment d'insécurité dans le quartier, à Annecy-le-vieux.

"Franchement, on n'en peut plus ! Le jour on a peur de circuler dans les allées de crainte de se faire invectiver, et la nuit, quand on croit que tout va bien, on ne peut pas dormir à cause des cris, des bagarres ou des rodéos !"
Ce témoignage de Véronique, une riveraine de la rue du Clos du Buisson, est édifiant. Et le pire, c'est qu'il n'est pas isolé. Alain, un de ses voisins, a récemment eu un des rétroviseurs de sa voiture brisé. Et chaque jour, il avoue avoir « l'estomac noué  » dès qu'il sort de chez lui.
Ces incivilités, qui se dénombrent par dizaine (motos qui pétaradent la nuit, tapage nocturne, beuveries, insultes, dégradations en tout genre...) ne datent pas d'hier, mais la semaine passée, la vision d'impact de balles, même s'il s'est avéré qu'elles étaient en plastique, dans une baie vitrée, a fait monter d'un cran la tension qui règne dans le quartier. Pour Véronique, « la question que tout le monde se pose désormais est : quelle sera la prochaine étape ? Ça fait froid dans le dos ».

Daniel Viret, maire adjoint en charge de la sécurité, avoue être « bien au courant de ce qui se passe dans le quartier », mais selon lui, « la solution idéale n'existe pas ». « La police municipale fait déjà le maximum , assure l'élu. Elle passe très régulièrement là-bas. Par ailleurs, nous travaillons activement avec la MJC du quartier pour encadrer les jeunes qui sont la plupart du temps responsables de ces actes. » « La difficulté, poursuit-il, réside dans le fait que c'est l'addition d'une multitude de petits problèmes qui pourrit la vie des gens. C'est très compliqué à résoudre. »

Sébastien Hamel, le commandant de la compagnie de gendarmerie d'Annecy, ne dit pas autre chose : « On intervient effectivement peut-être un peu plus souvent au Clos du Buisson qu'ailleurs, mais ce n'est jamais pour des choses graves. C'est souvent des problèmes de personnes qui ne respectent pas leur voisinage. » Toutefois, d'autres riverains ne semblent pas affectés par cette situation. C'est le cas de Farid : « Franchement, ici c'est bien.

Parfois il y a des embrouilles mais ça reste correct. Je n'ai pas à me plaindre, ce n'est quand même pas la jungle ! »

L'essor Savoyard

Commentaires

Aucun commentaire sur cette news !

Commentez cette vidéo en vous inscrivant ou en vous connectant à votre compte membre !